Secteur médiatique: El Khalfi présente son plan d’action 2014

0
20

Selon un exposé sur le budget sectoriel 2014 du ministère de la communication présenté par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement,  devant la Commission de l’enseignement, des affaires culturelles et sociales à la Chambre des conseillers, ledit plan d’action concerne l’agence Maghreb Arabe Presse (MAP), la presse écrite et audiovisuelle, le secteur cinématographique, les droits d’auteur et la propriété intellectuelle, la communication institutionnelle, la coopération internationale, la formation, le secteur de la publicité, la gestion et la gouvernance.

Concernant la MAP, M. El Khalfi a salué les efforts déployés par l’agence au cours de l’année 2013 la qualifiant “d’année exceptionnelle” marquée par de grandes réalisations, précisant que l’Agence a opté cette année pour une politique d’élargissement de son réseau des bureaux régionaux et internationaux à travers l’adoption de la politique des pôles. Cette politique a pour objectif, en ce qui concerne les bureaux internationaux, de consolider le rayonnement du Maroc, promouvoir le modèle marocain et mettre les capacités de l’Agence au service de la défense des grandes causes du Royaume, a-t-il souligné.

L’élargissement des bureaux régionaux, a-t-il poursuivi, a pour objectif d’accompagner les grands chantiers de développement lancés dans les différentes régions du Royaume, la préparation pour la mise en œuvre par le Maroc de la régionalisation avancée.

Après avoir mis en exergue les efforts ayant conduit à la hausse de la production et à sa diversification à travers le lancement de nouveaux produits et services, le ministre a souligné que l’agence s’est penchée sur les questions de la déontologie et la gouvernance à travers l’adoption de la Charte d’éthique et de déontologie et la mise en place du Conseil de rédaction en toute indépendance.

Pour ce qui est du Plan d’action de la MAP, M. El Khalfi a souligné que ce plan est basé sur la poursuite de la consolidation et la création des pôles de l’agence, l’activation de la Charte d’éthique et de déontologie, la consécration des normes professionnelles, les principes de la bonne gouvernance et le développement des services multimédias et la numérisation des archives et des documents de l’agence.

READ  Asier Illarramendi au Real Madrid pour 39 millions d'euros

Concernant la presse écrite, M. El Khalfi a rappelé l’effort déployés en 2013 dans le cadre du projet du Code de la presse et de l’édition, assurant que les grandes lignes de ce code n’inclura aucune peine privative de liberté, et visera à renforcer le rôle de la justice tout en garantissant l’auto-organisation de la profession dans le cadre du Conseil national de la presse. Le ministre a souligné que le code de la presse garantit la reconnaissance légale de la presse électronique, la préparation d’un projet de loi relatif aux métiers liées à la presse (impression, distribution, publicité), faisant savoir que le chantier législatif consiste également en l’élaboration d’un Livre blanc pour la promotion de la presse électronique.

M. El Khalfi a également mis en avant le travail effectué au niveau de l’appui à l’entreprise et la valorisation de la production médiatique, ainsi qu’en matière de formation et de développement des compétences des journalistes et l’amélioration de leur situation financière.

S’arrêtant sur le volet législatif, M. El Khalfi a rappelé l’effort fourni en 2013 dans le cadre du projet du Code de la presse et de l’édition, assurant que les grandes lignes de ce code, qui seront annoncées lors de la cérémonie de remise du Grand prix de la presse nationale, n’inclura aucune peine privative de liberté, et visera à renforcer le rôle de la justice tout en garantissant l’auto-organisation de la profession dans le cadre du Conseil national de la presse. 

READ  Natation: Une française à la tête de la direction technique nationale

El Khalfi a également mis en avant le travail effectué au niveau de l’appui à l’entreprise et la valorisation de la production médiatique, ainsi qu’en matière de formation et de développement des compétences des journalistes et l’amélioration de leur situation financière.

Le ministre a indiqué que 2014 verra l’achèvement du chantier de la promulgation du Code de la presse et de l’édition, la mise en oeuvre des dispositions légales relatives aux métiers support, la préparation des dispositions relatives à l’accès des journalistes à l’information dans le cadre du code de la presse et le suivi de la création du Conseil national de la presse. L’année prochaine sera également marquée par la mise en oeuvre du nouveau contrat-programme pour la mise à niveau de l’entreprise médiatique, outre l’exécution des recommandations liées à la promotion de la presse électronique, au soutien aux entreprises médiatiques régionales, et au renforcement des capacités de la formation et de la formation continue des journalistes.

Dans le secteur audiovisuel, le ministre a indiqué que l’action se poursuivra sur le plan de l’application des engagements inclus dans les cahiers des charges notamment en ce qui concerne la diversification de la production interne et le renforcement de la compétitivité de la production étrangère, tout en veillant à garantir la complémentarité entre les deux productions. Il sera également question de la consolidation de la régionalisation et la diversité et le renforcement de la couverture territoriale outre l’adoption d’un nouveau cahier des charges pour la société Médi1Sat et l’élargissement de la couverture des chaines et des radios publiques, a-t-il ajouté.

M. El Khalfi a, en outre, annoncé la réalisation d’une étude sur le développement du secteur audiovisuel à l’horizon 2020, la tenue d’un colloque national sur l’audio-visuel et le lancement d’une chaîne parlementaire et une autre pour la famille et l’enfant en consacrant les mécanismes de la bonne gouvernance. Sur le plan cinématographique, le ministre a indiqué qu’il sera procédé à l’amendement des lois régissant le secteur du cinéma marocain notamment ceux relatifs à la restructuration du Centre cinématographique marocain (CCM) et à l’organisation de cette industrie. L’action portera également sur la mise en application des recommandations du Livre blanc du cinéma marocain et l’encouragement des productions sur le Sahara marocain et le renforcement de l’appui au secteur.

READ  Référendum constitutionnel: 536 journalistes accrédités pour couvrir l'évènement

S’agissant du plan d’action relatif aux droits d’auteur et à la propriété intellectuelle, le ministre a souligné qu’il portera notamment sur l’adoption de dispositions relatives au droit à la redevance sur la version spéciale, la signature d’un nouveau contrat-programme avec le Bureau marocain du droit d’auteur et sa réorganisation, ainsi que sur la marocanisation totale des systèmes de collecte et de distribution, le renforcement du comité de suivi et l’organisation de son travail et la réalisation d’une étude sectorielle visant le développement du domaine de la propriété intellectuelle et la poursuite de la lutte contre la piraterie. Après avoir passé en revue les efforts déployés pour la promotion du secteur de la publicité, M. El Khalfi s’est arrêté sur le plan d’action de l’exercice prochain relatif à l’administration, la gouvernance et à la promotion de la communication institutionnelle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here