Réforme des retraites: L’UMT tourne le dos au gouvernement

0
19

Selon le syndicat, le secrétariat national de l’UMT avait, lors d’une réunion avec le chef du gouvernement le 25 octobre dernier, défini ‘’les conditions pour la réussite de tout dialogue social sérieux’’ ( ) mais le chef de l’exécutif a décidé ‘’unilatéralement’’ de la tenue de cette réunion consultative.

Les conditions de succès de tout dialogue exigent, entre autres, la garantie et la protection des libertés syndicales, l’annulation de l’article 288 du code pénal, la fin des licenciements abusifs des responsables syndicaux, la réintégration des licenciés, la mise en oeuvre du code de travail et des engagements de l’accord du 26 avril 2011, l’augmentation des salaires, l’application de l’échelle mobile, la réforme des systèmes de retraite et l’organisation d’un colloque national sur la caisse de compensation , rappelle le communiqué.

READ  Le projet de Loi de finances 2014 table sur un déficit de 4,9 %

Le secrétariat national, réuni mardi à Casablanca, note avec une grande déception l’absence de volonté politique du gouvernement et endosse à l’exécutif la responsabilité du refus d’engager un dialogue social et une réelle négociation collective pour satisfaire les besoins et aspirations de la classe ouvrière.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here