Le kiosque: Ramid revoit à la hausse les salaires des magistrats

0
27

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia:

– Le ministère de la Justice et des libertés s’apprête à annoncer une hausse des salaires au profit des magistrats, variant entre 3.000 et 5000 DH. Une source proche du gouvernement a indiqué que le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, allait promulguer un décret relatif à cette hausse. 

 

Al Massae:

 

– Le Club des magistrats menace de saisir le Conseil constitutionnel contre Ramid. Une source du journal a indiqué que le Club des magistrats du Maroc pourrait saisir le Conseil constitutionnel pour contester les deux projets de lois organiques relatifs au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire et au statut des magistrats si le ministère de la Justice et des libertés ne tenait pas compte des remarques et observations des associations professionnelles des magistrats.

 

– Le PJD amène Ouahbi à la présidence de la commission de la justice. Les groupes de la majorité, et à sa tête le groupe PJD, ont préparé la voie devant Abdellatif Ouahbi, un dirigeant du PAM, pour qu’il accède à la tête de la commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants. Ces groupes, en plus de ceux de l’opposition, ont voté mardi en séance publique pour le parachèvement des structures de la Chambre des représentants. Ouahbi va succéder à Mohamed Hanine, député RNI.

 

– Le Conseil de la ville de Rabat, réuni mardi en session ordinaire d’octobre, a décidé de reporter l’examen et le vote du projet de budget à une session ultérieure sur demande de plusieurs conseillers. Cette session s’est déroulée dans des conditions très tendues, des conseillers ayant même appelé à ouvrir un enquête sur des affaires de corruption, se rapportant notamment au soutien des associations et aux fonctionnaires fantômes.

READ  M. Zoellick qualifie d'"encourageants" les résultats obtenus par l'Initiative nationale pour le développement humain

 

Al Ahdath Al Maghribia:

 

– Belmokhtar: le gouvernement n’a pas d’agenda pour la mise en œuvre de la langue amazighe. Le ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Belmokhtar, a déclaré mardi devant les représentants que le gouvernement ne dispose pas d’un programme déterminé pour la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe. Le ministre a indiqué que l’enseignement de cette langue est confronté à de problèmes majeurs.

 

– Plus de 30 associations féminines protestent contre la violence. Pour exprimer leur indignation contre l’escalade de la violence à leur égard, plus de 30 associations féminines, affiliées à la Fédération de la ligue démocratique pour les droits de la femme et au réseau Femmes solidaires, ont envoyé une lettre au chef du gouvernement, au ministre de la Justice et des libertés ainsi qu’à la ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social. Ces femmes ont également appelé à observer dimanche un sit-in de protestation devant le Parlement.

 

Annahar Al Maghribia:

 

– Projet de budget à la Chambre des conseillers: les centrales syndicales brandissent la carte de mauvaise gestion du dossier social pour embarrasser le gouvernement. Abdelmalek Aferiat, membre du groupe fédéral à la Chambre des conseillers, a indiqué que lors de l’examen du projet de loi de Finances 2014 à la deuxième Chambre, les centrales syndicales vont soulever la question de la mauvaise gestion par le gouvernement du dossier social afin de mettre le gouvernement dans l’embarras.

 

Assabah:

 

– L’opposition refuse de composer avec Choubani. Des sources parlementaires indiquent que les présidents des groupes parlementaires de l’opposition s’apprêtent à adresser une correspondance au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane pour exprimer leur refus de composer avec le ministre chargé des Relations avec le Parlement, El Habib Choubani. Ces sources indiquent que Choubani a multiplié les déclarations incendiaires contre les partis de l’opposition et provoqué des conflits avec les groupes parlementaires.

READ  Un Marocain élu à la tête du Comité de respect des obligations de la convention de Barcelone

 

– Trafic de faux billets: saisie de 1.4 millions de dirhams en 2012. Selon un rapport de Bank Al Maghrib, le nombre de faux billets décelés a enregistré un recul notable par rapport à l’année précédente, passant de 12.577 unités correspondant à une valeur de 1,6 million de dirhams, à 11 649 faux billets représentant 1,4 million de dirhams, ce qui traduit une régression respectivement de 7,4% et 13,6% par rapport à 2011.

 

– Constitutionnalité du règlement intérieur de la Chambre des conseillers: le Conseil constitutionnel reporte sa décision. Le Conseil constitutionnel a estimé qu’il n’était pas possible de décider de la constitutionnalité du nouveau règlement intérieur de la Chambre des conseillers d’autant qu’il avait reçu uniquement les articles amendés. Le Conseil a invité les conseillers à lui envoyer le texte intégral du règlement.

 

Al Khabar:

 

– Ouzzine: des responsables de la FRMF agissent contre l’intérêt du sport marocain. Le ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Ouzzine a indiqué, mardi devant les conseillers parlementaires, que des responsables de la FIFA lui ont envoyé des informations affirmant que des membres du bureau exécutif de la Fédération royale marocaine de football avaient exhorté des agences de publicité à boycotter le Mondial des clubs, prévu du 11 au 21 décembre au Maroc. Indigné, Ouzzine a indiqué que ces membres agissent contre l’intérêt du sport marocain.

 

L’Economiste:

 

– Maroc-USA: vers une relance du partenariat stratégique. Plus d’une décennie après sa première visite officielle aux Etats-Unis, le Souverain s’est rendu à Washington, mercredi, sur invitation du président Barack Obama. Cette visite est l’occasion de revivifier les relations stratégiques historiques entre le Maroc et les Etats-Unis, après le coup de froid qui les avaient marqués l’année dernière, lorsque Washington avait insisté sur l’élargissement du mandat de la MINURSO aux droits de l’Homme. Les deux Chefs d’Etat ne manqueront pas d’aborder la coopération bilatérale, mais aussi les dossiers liés à la lutte contre le terrorisme, la stabilité de la région du Sahel, en plus de la convergence des points de vue sur les conflits au Moyen-Orient.

READ  Le Maroc table sur une augmentation de 350 millions d'euros du CA du secteur électronique en 2015 (Chami)

 

– Le budget adopté par les députés: vos prochains impôts. Le projet de loi de Finances 2014 prévoit plusieurs mesures fiscales à partir du 1er janvier 2014, dont la taxe sur le voyage, la restructuration des entreprises en holding, la fiscalisation de l’agriculture, la transformation de la forme juridique des exploitations agricoles, la réforme de la TVA, la cotisation minimale de l’impôt sur les sociétés. Force est de constater que jamais un projet de budget n’a subi autant de tirs croisés que celui de 2014. Au niveau de la plénière comme au sein de la commission des finances de la Chambre des représentants, Boussaïd a martelé le double défi que le gouvernement doit relever, à savoir restaurer les équilibres macroéconomiques et réaliser les conditions d’un décollage économique, dans le cadre d’un modèle de développement renouvelé.

 

– Automobile: 30 milliards de dirhams à l’export! C’est un nouveau tournant dans l’industrie automobile. Le secteur s’apprête à battre le record des 30 milliards de DH de chiffre d’affaires à l’export cette année. De plus, le potentiel et les opportunités n’ont jamais été aussi importants.

SHARE
Previous articleSM le Roi reçoit en audience John Kerry et Chuck Hagel
Next articleMétéo: Des pluies de vendredi à dimanche
Almost all Apress Agency staff, including reporters, can be contacted by e-mail. In most cases the e-mail address follows this formula: first initial + last name + @apressagency.com For example, James is James@apressagency.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here