Le kiosque: L’opposition décide de contrer la loi de finances 2014

0
25

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia: 

 

– Les dirigeants de l’opposition se rassemblent chez Lachgar et décident de contrer le projet de loi de finances 2014. Cette rencontre, organisée mardi au domicile de Driss Lachgar, Premier secrétaire de l’USFP, a rassemblé Mustapha Bakkoury, Hamid Chabat et Mohamed Labied, respectivement secrétaires généraux du PAM, du PI et de l’UC. Tous les présidents des groupes parlementaires de l’opposition ont pris part à cette rencontre, à l’exception d’Abdelhakim Benchemmas, président du groupe PAM à la Chambre des conseillers. Le président de la Chambre des conseillers Mohamed Cheikh Biadillah, lui non plus, n’a pas assisté à cette réunion.

 

– Hassad entame la révision des listes électorales malgré les demandes de renouvellement exprimées par les partis. Le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad a publié un communiqué dans lequel il a appelé les électeurs qui ont changé leurs adresses ainsi que les personnes ayant atteint l’âge de dix-huit ans à aller s’inscrire sur les listes électorales. Abdellah Bouano, président du groupe PJD à la chambre des reprsentants, appelle au renouvellement de ces listes, élaborées sous l’ère Driss Basri:” On a encore du temps devant nous pour imposer le renouvellement des listes électorales lors de la discussion des lois électorales”. 

 

– Mohamed Najib Boulif, ministre chargé du transport, a déclaré que la sécurité routière “relève également de la responsabilité des partis et de la société civile, pas seulement du gouvernement”, précisant lors d’une journée d’étude sur la sécurité routière, organisée mardi à Rabat, que la mortalité routière “a reculé de 9,3 pc durant 10 mois”. 

 

Al Massae:

 

– Le gouvernement s’endette à nouveau. Un responsable de la Banque mondiale a créé une grande surprise en annonçant que la Banque mondiale va prêter 4 milliards de dollars au Maroc. D’ici à 2017, la Banque mondiale va accorder une série de prêts à l’Etat marocain d’un montant total de quatre milliards de dollars, dans le cadre d’un accord selon lequel le Maroc va recevoir un milliard de dollars par an.

READ  Ouverture à Casablanca des salons SISTEP et MIMA

 

Al Khabar:

 

– FAO: la récolte marocaine devrait atteindre 10 millions de tonnes en 2013. Dans un rapport intitulé “Perspectives de récoltes et situation alimentaire”, la FAO indique que la récolte marocaine devrait atteindre 10 millions de tonnes, derrière l’Egypte (22,8 millions), mais devant l’Algérie (5,1 millions) et la Tunisie (1,4 million).

 

– L’opposition se mobilise pour contrer le projet de loi de Finances à la Chambre des conseillers. Les secrétaires généraux des partis de l’opposition se sont réunis mardi à la Chambre des conseillers pour coordonner leurs efforts en vue de faire front au projet de loi de Finances 2014. Ils ont également décidé de former une commission chargée de présenter des amendements au projet de budget.

 

Assabah:

 

– Le Parlement européen a adopté en plénière, mardi à Strasbourg, le nouveau protocole de pêche entre le Maroc et l’Union européenne. Dans une déclaration au journal, Abderrahim Atmoun, président de la commission parlementaire mixte Maroc-UE, a affirmé que l’adoption de cet accord appuie les efforts déployés par Rabat en faveur de ses provinces du Sud.

 

– Toufiq: l’institution des oulémas, rempart contre l’extrémisme. Ahmed Toufiq, ministre des Habous et des affaires islamiques, a déclaré lundi que l’existence d’une institution des oulémas au Maroc constitue un rempart contre l’extrémisme, l’exagération et le terrorisme. Toufiq a ajouté, lors de la discussion du budget de son département à la Chambre des conseillers, que les oulémas du Maroc ont joué un rôle pionnier dans le maintien de l’islam modéré et des constantes de la nation.

READ  Asie soutenue par le renforcement américain: Hang Seng +0.8%

 

Al Ahdath Al Maghribia:

 

– Enquête sur des malversations dans une société d’assurance. La cour d’appel de Casablanca procède à des actes d’information concernant des détournements de fonds dans une entreprise qui fournit des services d’assurance, suite à un audit indiquant qu’en l’espace de deux ans, des virements bancaires d’une valeur de 40 millions de dirhams ont été effectués vers des comptes privés . Selon des sources informées, ces manipulations financières ont été repérées suite à un suivi des comptes bancaires des accusés.

 

Sahifat Annas: 

 

– Coupe du monde des clubs: Auckland City réclame un stade pour les entrainements. Le club néo-zélandais d’Auckland City, qui affronte mercredi à Agadir le Raja de Casablanca dans le cadre de la Coupe du monde des clubs, a déposé plainte à la FIFA, protestant contre l’absence d’un terrain pour effectuer ses entrainements. Selon des sources informées, les responsables de la Fédération royale marocaine de football n’ont pas adressé une correspondance écrite aux responsables du Hassania d’Agadir (HUSA) afin qu’il mette le stade Al Inbiat à la disposition d’un club participant à la Coupe.

 

– Le rapport annuel présenté mardi à Casablanca par l’Observatoire marocain des violences faites aux femmes a indiqué que la violence exercée sur la femme a évolué du verbal et du viol vers le meurtre et la vente des membres. Il a précisé que 5.000 femmes ont subi 44.000 actes violents, dont plus de 660 cas de viol. 

READ  La délégation marocaine de haut niveau poursuit sa visite à Moscou

 

L’Economiste:

 

– Eau, électricité: l’Etat monte au front. Il est en discussion depuis plusieurs mois, il devrait être paraphé avant la fin de ce mois de décembre. Le projet de contrat-programme de l’ONEE fait l’objet d’une ultime réunion aujourd’hui, mercredi 11 décembre. Ce document permettra d’améliorer les performances de cet établissement dont les déficits se creusent. Il vise à le doter des moyens nécessaires pour améliorer ses performances, assurer sa pérennité et renforcer sa gouvernance.

 

– Sidérurgie: des tractations à haut risque. C’est une course contre la montre dans laquelle s’est engagée la Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (Fimme) et sa branche métallurgique. Des réunions ont été tenues à huis clos les 3 et 5 décembre à Casablanca. Elles portent sur les mesures antidumping réclamées par maghreb Steel contre la tôle laminée à chaud importée de l’UE et de la Turquie. La commission ad hoc n’a pas encore trouvé une solution qui arrange l’ensemble de la filière.

 

– Le patronat veut amender la taxe sur le sable. La taxe sur le sable fait toujours polémique. Supprimée dans une première mouture du projet de loi de Finances en raison de son faible rendement (42 millions de dirhams à fin août sur les 900 millions de dirhams escomptés), puis réintégrée de nouveau, la taxe a été adoptée par la Chambre des représentants. Les professionnels tentent d’arracher un amendement via les conseillers. L’objectif étant d’exonérer le sable de dragage et de concassage.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here