La sûreté de Safi dément qu’un détenu ait subi des injections

0
26

Dans un communiqué parvenu dimanche à la MAP, la sûreté provinciale de Safi dément catégoriquement l’information selon laquelle, le détenu Abdassamad Battar, “transféré à l’Hôpital Mohammed V suite à la détérioration de son état de santé”, aurait “subi des injections administrées par un membre des services de renseignements avec l’aide d’agents de police à l’intérieur de la salle de réanimation”.

READ  Mondiaux d'athlétisme: l'heure de la reconquête pour Bolt

Le rôle des services de sécurité, dans le cas du détenu Abd Assamad Battar et dans les cas similaires, “consiste à surveiller les locaux où se trouve la personne concernée conformément à la loi en vigueur”, précise le communiqué.

Cette loi, explique la même source,”interdit aux éléments de sécurité d’entrer dans les salles de soin où se trouvent les détenus malades et d’entrer en contact avec eux”.

READ  Le 1er Joumada II correspondra au jeudi 5 mai

La sûreté provinciale de Safi se réserve le droit de recourir à la justice pour “diffamation” contenue dans l’information du site, conclut le communiqué.

SHARE
Previous articleL’Emir du Qatar reçoit M. Abdelilah Benkirane
Next articleChampionnat: le CRA s’impose face au WAC (2-0)
Almost all Apress Agency staff, including reporters, can be contacted by e-mail. In most cases the e-mail address follows this formula: first initial + last name + @apressagency.com For example, James is James@apressagency.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here