El Ouardi: La vigilance épidémiologique, une priorité du ministère

0
20

Dans une allocution lue en son nom par l’inspecteur général du ministère de la santé, Lahcen Chtibi, lors de la cérémonie d’ouverture de la 3èmeConférence régionale EMPHINET dont les travaux ont démarré mercredi soir à Marrakech, M. El Ouardi a affirmé que le Royaume s’est engagé pour l’application du Règlement sanitaire international, principal instrument juridique guidant la prise en charge internationale des urgences de santé publique.

En vertu de ce règlement, adopté par l’Assemblée Mondiale de la Santé en 2005, le Maroc s’est engagé à évaluer ses capacités essentielles nécessaires à la notification, l’évaluation et la réaction rapide aux risques de santé publique et aux Urgences de Santé Publique de Portée internationale.

Dans ce cadre, le ministre de la santé a fait savoir que le Maroc mène depuis 2010 un programme de formation de professionnels qualifiés et de diffusion de savoirs validés dans le domaine de l’épidémiologie, avec le soutien des CDC d’Atlanta (Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies-Centers for Disease Control and Prevention ) et en partenariat avec le Réseaux de la Méditerranée Orientale pour la santé publique (EMPHNET) et le Réseau TEPHINET (Training Programs in Epidemiology and Public Health Interventions Network).

READ  Les marchés américains ont clôturé plus bas; Dow Jones en baisse de 0.16%

L’Ecole Nationale de la Santé Publique délivre des diplômes de masters spécialisés d’épidémiologie dans le but d’inciter davantage les étudiants à s’orienter vers cette discipline médicale, a-t-il indiqué, ajoutant que les lauréats de cette école de santé sont appelés à jouer un rôle de choix au niveau de la surveillance sanitaire.

M. El Ouardi a, par ailleurs, relevé que la veille sanitaire dont l’objectif consiste à prévenir des menaces d’épidémies à temps, constitue la base indispensable du dispositif de sécurité sanitaire efficace et le fondement de l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et programmes sanitaires.

Les dernières décennies ont démontré que le monde fait face à plusieurs défis et menaces sanitaires, d’où la nécessité de coordonner les efforts de la communauté internationale et de mettre en place des systèmes de surveillance internationale visant la protection de la santé publique, a ajouté M. El Ouardi.

READ  M. Amrani: Le processus de réformes au Maroc est "irréversible"

Dans ce cadre, il a indiqué que le ministère de la santé est en cours d’élaboration d’un système de santé publique qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations de la 2ème Conférence nationale de la santé tenue en juillet à Marrakech. Et de poursuivre que ce programme élaboré en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les partenaires internationaux du Maroc, vise à mettre en place un système global de santé publique dont l’un des fondements est la vigilance et la surveillance épidémiologique.

Organisée par le ministère de la santé, la 3ème Conférence régionale de l’EMPHNET tenue sous le thème “la surveillance épidémiologique pour le 21ème siècle”, connait la participation de plus de 200 experts issus de 13 pays en plus d’experts d’organisations internationales dont l’Organisation internationale de la santé (OMS).

READ  Les acquis de la nouvelle constitution marocaine mis en exergue lors d'une conférence à Brescia

Cette rencontre constitue une opportunité pour échanger de bonnes pratiques en matière de surveillance épidémiologique. Les participants se pencheront sur l’examen d’un certain nombre de problèmes sanitaires se rapportant à l’apparition de nouvelles épidémies, l’impact du changement climatique sur la santé publique, la sécurité chimique et radionucléaire ainsi que le développement des compétences et la formation des ressources humaines dans le domaine de l’épidémiologie. Ils débattront également de thèmes se rapportant aux “intoxications chimiques”, “les maladies transmissibles”, “la santé environnementale au travail”, “les maladies non transmissibles”, “la santé publique dans les urgences humanitaires: préparations et méthodes épidémiologiques”, “surveillance pour l’action”, “asseoir un cadre d’épidémiologistes pour améliorer la détection et la validation des maladies émergentes et des épidémies” et “le coronavirus MERS-COV”.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here