1,5 million de Marocains touchés par le diabète

0
22

1,5 million de Marocains souffrent de diabète et la moitié probablement sans le savoir. Seules la sensibilisation et la communication aident à maitriser cette maladie silencieuse. 

 

La célébration de la Journée Mondiale du diabète, le 14 novembre de chaque année, est une occasion pour rappeler la gravité de cette pathologie afin d’inviter les populations saine à plus de vigilance et les patients à mieux vivre leur maladie. Le thème de la Journée Mondiale du Diabète pour la période 2009 – 2013 est « L’Education et la Prévention du Diabète». 

 

Pour le Professeur Ahmed FAROUQI, président de la Société Marocaine d’Endocrinologie Diabétologie & Nutrition (SMEDIAN), « le combat est loin d’être gagné au niveau international comme au niveau national ». Il souligne que « la communication et l’éducation sont des passages obligés si l’on veut faire reculer la maladie ». « Elles permettent aux populations saine de mieux les prémunir contre le diabète par une bonne alimentation, par un dépistage précoce, et aux patients diabétiques de réduire les risques de complication par la pratique de l’exercice physique», ajoute-t-il.

READ  Forex - Méfiance envers les dettes japonaises, bond USD/JPY

 

Une maladie difficile qui gagne du terrain 

 

Le Professeur Asmae CHADLI, membre de la SMEDIAN, rappelle quant à elle la difficulté quotidienne du patient diabétique. « Le diabète une maladie qui a  un impact au quotidien sur la vie de 366 millions de personne vivant avec le diabète dans le monde ainsi que leur famille. Etant donné que les personnes atteintes de diabète prennent en charge 95% de leurs soins, il est extrêmement important qu’elles reçoivent une éducation de qualité, adaptée à leurs besoins et prodiguée par des professionnels de la santé compétents. Le diabète de type 2 peut être évité dans beaucoup de cas en aidant et encourageant les personnes à risque à surveiller leur poids et faire régulièrement de l’exercice », explique-t-elle. 

READ  Marrakech : deux français condamnés à huit mois de prison pour vol d'un million de dirhams

 

Le Diabète est la quatrième cause de décès dans les pays développés. Dans le monde, on compte près de 336 millions de diabétiques, dont 90 % souffrent d’un diabète de type 2, appelé aussi diabète sucré, gras ou de la maturité. Le nombre de diabétiques dans le monde devrait doubler d’ici à vingt-cinq ans. Au Maroc, le taux de prévalence du diabète est estimé à 6,6 correspondant à une population de près de 1,5 million de personnes et dont 9% en milieu urbain et 4,4% en milieu rural. 

 

Une disparité qui, selon Professeur Hassan EL GHOMARI, Président de l’Amicale des endocrinologues diabétologues du Grand Casablanca (ADEC), s’explique par le fait qu’ « en milieu rural, les populations se livrent plus facilement aux exercices physiques de par leurs activités quotidiennes et ont tendance à manger plus sainement ». 

 

«Le Diabète est un fléau qui, avec le temps, endommage le cœur, les vaisseaux sanguins, les yeux, les reins et les nerfs. Il peut néanmoins être prévenu et combattu avec des mesures et des moyens simples, en modifiant tout naturellement notre mode de vie », explique Abderrahmane MEKERBA, Directeur Général de Novo Nordisk Pharma Maroc.  

READ  Revue de la presse nationale du 20 juin 2011

 

Ainsi, la Journée Mondiale du Diabète est une date symbolique de prise de conscience de la gravité de la maladie, mais aussi de la possibilité de pouvoir l’éviter (personnes saines) ou bien la vivre (patients). 

 

De l’initiative de la Fédération Internationale du Diabètes (FID) et soutenue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la Journée Mondiale du Diabète est célébrée chaque 14 novembre dans plus de 164 pays.  

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here